Sortie au centre culturel de Jouy-le-Moutier le 1er avril 2011

dimanche 3 avril 2011
par  Mme Farguet
popularité : 20%

L’oeuvre :

L’Histoire du soldat est une musique de scène en forme de mélodrame composée par Igor Stravinski en 1917 sur un texte de Charles-Ferdinand Ramuz pour trois acteurs (le narrateur, le soldat et le diable) et sept instrumentistes (violon, contrebasse, basson, cornet à pistons, trombone, clarinette et percussions).

L’argument :

L’histoire reprend un vieux conte russe : un soldat pauvre vend son âme (symbolisée par le violon) au Diable contre un livre qui permet de prédire l’avenir. Après avoir montré au Diable comment se servir du violon, il revient dans son village. Hélas, au lieu des trois jours promis, le séjour passé avec le Diable a duré trois longues années. Personne au village ne reconnaît le soldat : ni sa mère, ni sa fiancée.
Le soldat utilise alors son livre magique pour devenir fabuleusement riche. Incapable d’être heureux avec sa fortune, le soldat joue aux cartes contre le Diable : son argent contre le violon. Le Diable gagne, mais enivré par ses gains il se laisse voler le violon. Le soldat peut alors guérir et séduire la princesse malade promise par son père le Roi à qui la guérirait. Malheureusement cherchant toujours plus de bonheur, le soldat et la princesse quittent alors le royaume pour rendre visite à sa mère dans son village natal. Ils désobéissent au Diable. Le soldat est emporté en enfer.
L’œuvre se termine par le triomphe du démon dans une marche sarcastique.

L’interprétation :

Direction musicale : Andrée-Claude Brayer
Mise en scène et scénographie : Hubert Jappelle
Avec : Rafael Batonnet, Alain Gueneau, Hélène Guichard, Christophe Hardy
Violons : Catherine Jacquet, Aude Caule-Lefevre, Contrebasses : Esther Brayer, Tanguy Menez, Basson : Ludovic Tissus, Trompette : Loïc Sonrel, Trombone : Patrick Sabaton, Arabella Brayer, Clarinette : Véronique Fevre, Percussions : Alain Huteau
Masques : Bérengère Gilberton
Chorégraphie : Marie-Laure Gilberton
Lumières : Nicolas Jappelle
Costumes : Nadia Léon

Magnifique interprétation sur une mise en scène et des décors plein de poésie.